Accord inter-libyen à Skhirat: moment « historique » et rôle « déterminant » de SM le Roi (Grand reporter TV roumaine)

Accord inter-libyen à Skhirat

Bucarest, 18 Déc 2015-(MAP)-L’accord inter-libyen signé jeudi à Skhirat, sous l’égide des Nations-Unies constitue « un moment historique » et ouvre l’espoir d’un retour à la normale au Maghreb, a déclaré M.Titi Dinca, grand reporter de la chaine de télévision roumaine TVR.
Dans une déclaration vendredi à la MAP, M. Dinca a mis en relief le rôle « déterminant » de SM le Roi Mohammed VI dans le processus de règlement de la crise libyenne ayant abouti à la conclusion de cet accord « historique », précisant que l’accord de Skhirat « confère une visibilité pour l’avenir de la région ».

Selon le journaliste vedette de la TVR, « l’Europe de demain ne peut être viable sans un Maghreb et une région de l’Afrique du Nord stables », observant que « la présence à Skhirat de nombreux représentants étrangers illustre l’aptitude du Maghreb à être un facteur de stabilité de la Méditerranée voire même au-delà ».

« L’accord signé au Maroc est d’autant plus remarquable lorsqu’on sait que le processus de négociations était ardu », a-t-il noté, précisant que la conclusion de l’accord confirme « le rôle agissant du Royaume comme un bâtisseur de ponts incontournable et un acteur incontestable de la paix et de la stabilité en Méditerranée ».

La signature de cet accord constitue une étape essentielle pour la stabilisation de la Libye et son unité nationale, a-t-il encore dit.

Et de saluer les signataires de l’accord de Skhirat qui ont fait preuve d’un grand sens de maturité et de responsabilité pour assurer un avenir stable pour les citoyens libyens.

M. Titi Dinca a, à ce propos, appelé la communauté internationale à apporter un soutien politique pragmatique à la Libye pour garantir son intégrité territoriale, sa souveraineté et la dignité à ses citoyens.

L’accord politique libyen a été signé par les représentants de l’ensemble des parties ayant pris part au dialogue mené depuis des mois sous les auspices de la mission des Nations unies d’appui en Libye (Manul). Il s’agit notamment du parlement de Tobrouk, reconnu par la communauté internationale, du Congrès national général (CNG), dit parlement de Tripoli, de partis politiques, des indépendants et des représentants de la société civile.-(MAP)-.

AK—–BI MAP 181827 GMT déc 2015