Les enjeux et les défis de la COP22 présentés à Bucarest

1

 

Communiqué de presse

 

L’Ambassade du Royaume du Maroc en Roumanie a organisé en partenariat avec le Bureau de Europe Centrale et Orientale de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), une conférence sous le thème : « « Les enjeux climatiques pour le Maroc : de l’accord de Paris à la COP22», le 08 mai 2016, à l’Institut diplomatique roumain.

Cette conférence s’inscrit dans le cadre de la présidence du Royaume du Maroc de la prochaine conférence des Nations Unies sur le climat COP22, prévue du 07 au 18 novembre 2016, à la ville de Marrakech.

 

Animée par M. Khalid Riffi Temsamani, Directeur de l’Observatoire Régional de l’Environnement et du Développement Durable (OREDD), Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, cette conférence a été marquée par la présence et l’intervention de l’Ambassadeur du Royaume du Maroc à Bucarest, Mme Faouz El Achchabi, le Directeur de l’Institut diplomatique roumain, M. Dan Petre, ainsi que le Directeur du Bureau de l’Europe Centrale et Orientale de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), M. Fabien Flori.

Ont pris part également à cet évènement des représentants du Ministère roumain des Affaires Etrangères, des responsables roumains, plusieurs ambassadeurs et diplomates accrédités en Roumanie, des représentants d’ONG roumaines, ainsi que des étudiants marocains et roumains. Des membres de la communauté marocaine en Roumanie ont également pris part à cette manifestation.2

A cette occasion, Mme Faouz El ACHCHABI, a prononcé un discours, dans lequel elle s’est félicitée de l’organisation du Maroc de la COP22 et a rendu un hommage à la présidence française de la COP21.

Elle a également souligné les objectifs du Maroc par rapport à la COP22 de Marrakech, notamment la concrétisation de l’accord de Paris et l’identification des étapes concrètes pour répondre à tous les engagements pris envers les pays vulnérables au changement climatique et ce, conformément aux orientations royales de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, qui a appelé à œuvrer collectivement au cours de la COP22,  à la bonne application de toutes les dispositions de l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

1

Par ailleurs, l’Ambassadeur du Royaume du Maroc en Roumanie a mis en exergue les différentes réformes menées par le Royaume dans ce domaine, notamment la politique nationale intégrée pour la préservation de l’environnement, la Charte Nationale de l’Environnement et du développement durable et la Stratégie des énergies renouvelables et d’efficacité énergétique, ainsi que les initiatives et projets mis en place en vue de l’insertion du Maroc dans l’économie verte, notamment en matière d’énergie solaire et éolienne, comme en témoigne la mise en route de la station NOOR1.

Pour sa part, le Directeur de l’Institut diplomatique roumain s’est félicité de l’excellence des relations entre la Roumanie et le Maroc et a félicité le Maroc pour sa présidence de la COP22.

Quant au Directeur de l’Observatoire Régional de l’Environnement et du Développement Durable (OREDD), Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, son intervention a porté sur les enjeux climatiques pour le Maroc, les émissions de gaz à effet de serre au Maroc en comparaison avec d’autres pays, le besoin croissant du Maroc en énergie suite à son développement économique, la stratégie de transition énergétique adoptée par le Royaume et sa volonté d’augmenter la part des énergies renouvelables, les contributions au niveau national, ainsi que les investissements nécessaires pour la concrétisation de cette stratégie.

Docteur Temsamani a également a rappelé la portée de l’appel de Tanger et l’importance stratégique du discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu le Glorifie, à la COP21, ainsi que le bilan de la participation marocaine à cette conférence.

  1. Temsamani a souligné également les différents enjeux et défis de la COP22 de Marrakech, les stratégies d’adaptation et les plans d’action à mettre en œuvre et l’importance de la phase pré 2020 pour l’application de l’accord de Paris.

Par ailleurs, M. Temsamani a conclu son exposé par la présentation des grands axes de la feuille de route de la présidence marocaine de la COP22.

L’intervention de M. Temsamani a été précédée par la diffusion d’un film sur les défis du changement climatique au Maroc.