Participation du Maroc à la célébration de la journée de l’Afrique en Roumanie (2/2)

2

MAPF 25/05/2016 22:12 – 0206
Roumanie-Maroc-Afrique-Journée=PHOTO=
 

Dans le cadre des festivités marquant la célébration de la journée de l’Afrique en Roumanie, un séminaire s’était tenu dernièrement sur le thème « le rôle de la femme dans le développement de l’Afrique », à l’Université Babes Bolyai de Cluj Napoca, ville située à 449 KM au Nord de Bucarest.

Ce Séminaire, qui a été présidé par M. Ioan Chirila, président du Sénat de l’université, M. Sergiu Miscoui, directeur du Centre des Etudes africaines, ainsi que l’ambassadeur du Royaume du Maroc en Roumanie, a été animé par les ambassadeurs et les représentants de missions diplomatiques et consulaires africaines, notamment les ambassades d’Algérie, du Nigéria, d’Afrique du Sud, de la Tunisie, du Soudan, ainsi que les consulats de Madagascar et du Ghana.

Ont pris également part à cet évènement, des professeurs universitaires, des membres de la société civile, des étudiants roumains, africains et relevant de diverses nationalités résidantes à Cluj, ainsi que les médias locaux.

A cette occasion, Mme Faouz El Achchabi a prononcé une allocution dans laquelle elle a adressé des remerciements au président du Sénat et au Recteur de l’université d’avoir accueilli ce séminaire, ainsi qu’au directeur du centre des études africaines pour sa précieuse contribution et organisation de cet évènement. Elle a également exprimé l’intérêt et la volonté du Groupe des missions diplomatiques et consulaires africaines, accréditées en Roumanie de resserrer davantage ses liens d’amitiés et de coopération dans tous les domaines avec l’université et la ville de Cluj.

Pour leur part, les responsables roumains se sont félicités de la tenue de cet évènement pour la première fois à Cluj, et ont exprimé leur intérêt et leur disponibilité de promouvoir des partenariats et relations solides et durables avec le continent africain.

Lors de son intervention qui a porté sur le rôle de la femme marocaine dans le développement de son pays, l’ambassadeur du Maroc a mis en exergue le rôle de premier plan joué par la femme marocaine dans l’Histoire du Maroc et sa contribution à l’édification du Maroc moderne sur les plans politique, économique, social, culturel, scientifique et spirituel.
3
Elle a également souligné que le projet de société défini par Sa Majesté le Roi, a permis au Royaume d’engager de nombreuses réformes avant-gardistes, globales et structurantes dans tous les domaines, et notamment sur la question de la Femme. Elle a indiqué, en outre, la place importante qu’elle a occupée, durant la dernière décennie, dans la sphère politique, économique et sociale à la faveur d’une volonté Royale qui a permis une meilleure prise en compte de la question de l’égalité hommes-femmes et le lancement de politiques volontaristes de promotion du rôle de la Femme au sein de la société marocaine.

La diplomate marocaine a également souligné la contribution décisive de la société civile marocaine, particulièrement le tissu associatif féminin au Maroc, qui par sa mobilisation et sa détermination a fait entendre la voix de la Femme marocaine et promouvoir sa condition et son rôle dans la construction d’une société moderne.

Préalablement à ce séminaire, le Groupe africain a eu une réunion avec le Recteur de l’université, M. Ioan Pop Aurel, lors de laquelle ce dernier a fait une présentation de l’université et a souligné sa renommée et son classement parmi les meilleures universités européennes et aussi son multiculturalisme où l’enseignement se fait en trois langues officielles (roumain, hongrois et allemand) en plus d’autres langues étrangères (français et anglais).

 

Il est à signaler qu’une visite a été effectuée au centre des études africaines (CESTAF) qui est très actif dans le domaine de la recherche sur le continent africain. Un don de livres des pays membres du Groupe des Missions diplomatiques et consulaires africaines, accréditées en Roumanie, a été fait en faveur dudit centre, afin de l’enrichir et de le soutenir. Le Directeur du Centre des Etudes africaines a exprimé le souhait de dynamiser le partenariat conclu en 2013 avec le centre des Etudes africaines de Rabat.

Par ailleurs et dans l’objectif d’élargir les perspectives de coopération, d’ouverture sur le continent africain et d’établir des partenariats, une réunion de travail a été tenue à l’université des études européennes avec le club d’affaires francophone de Cluj, afin de présenter les potentialités, ainsi que les opportunités d’affaires et d’investissement de chacun des pays africains.

En marge de ce séminaire et dans le cadre de l’interaction permanente de l’Ambassade du Royaume du Maroc à Bucarest avec les membres de la Communauté marocaine, Mme Faouz El Achchabi a tenu une rencontre avec les étudiants marocains relevant de l’Université de Cluj afin de s’enquérir de leur situation et d’échanger sur des questions universitaires et consulaires afférentes à leurs études et à leurs résidences. Cette rencontre s’inscrit en application de la mise en œuvre d’une feuille de route annuelle définie par l’Ambassade du Royaume du Maroc à Bucarest pour l’accompagnement et le soutien des membres de la Communauté marocaine établie en Roumanie.-(MAP)-.

AK—–BI
AK
MAP  252111 GMT Mai 2016